Eric en pleine démonstration

Motivée à me perfectionner pour pouvoir participer en confiance aux sorties club et voler avec les plus expérimentés….

Seule solution pour que la « Piou Piou » devienne un jour oiseau : le gonflage !

Et oui, y a quelqu’un qui m’a dit que « si tu maîtrises ton aile au sol, tu la maîtriseras en l’air »…Plus facile à dire qu’à faire !

Jérôme, ayant lancé samedi l’idée de faire du gonflage, je me suis dit que c’était l’occasion de rouvrir mon sac…fermé depuis presque un an, date mon dernier stage.

Eric, toujours partant pour faire joujou avec son aile, et à défaut de voler ce jour-là, est bien sûr dans les starting-blocks !

Yallah !

Direction Montigny le Bretonneux, où Jérôme nous fait découvrir un super beau site près d’un plan d’eau : un terrain herbeux rien que pour nous pour gonfler tranquillou, idéal par vent de nord, des conditions météorologiques calmes (pour une reprise rassurée) et deux hommes rien que pour moi…que demander de plus ?!

Bon j’avoue, pas évident de reprendre et de se dire que tout ira bien quand je repense à mes premières et dernières tentatives de gonflage face voile, sous 25-30 km/h, qui m’auront surtout permis de goûter sur plusieurs mètres l’herbe sèche des Alpes du Sud.

Bref, après quelques paroles rassurantes de Jérôme, je me lance…pré-gonflage, montée de l’aile, temporisation…

Thumbnail image


Je répète ces gestes simples pour qu’ils deviennent naturels...pas simple tout ça… Mais bon, le gonflage, c’est comme tout, pour réussir, faut persévérer, en faire régulièrement…, bref «en bouffer » m’a-t-on dit aussi!

Je reste concentrée car le vent est capricieux et son orientation changeante, ce qui me permet de bien travailler sur le ressenti.

Pendant ce temps-là, Eric s’amuse à faire des exercices de roulis et a même, un court instant (mais intense), fait un mini saut de puce….La Banane !

De son côté, Jérôme, après avoir été interrogé par quelques badauds curieux, joue avec son aile et fait quelques dérapages contrôlés.

Après près de 2h de gonflage bien sympathique sous le froid (vive les gants !), nous replions.

Ravie de ce bol d’air et déterminée à recommencer rapidement avant la prochaine grande sortie club où le gonflage aura peut-être lieu sur la plage…



A refaire !

Nous avons 87 invités et aucun membre en ligne